Numéro Spécial FRANCHISE réalisé en partenariat avec la Fédération Française de la Franchise – FFF

En vue : Mickaël Cohen, co-fondateur de Dom&vie
Sept 2021

« Dom&vie, pour le maintien à domicile »

Prendre en charge l’adaptation et l’aménagement du domicile : telle est la vocation de Dom&vie qui s’adresse aux seniors, comme aux personnes en situation en handicap. Rencontre avec son co-fondateur, Mickaël Cohen.

Pouvez-vous tracer le portrait de Dom&vie ?

Notre entreprise est spécialisée dans l’adaptation et l’aménagement du domicile. Et ce, pour deux populations : les seniors ainsi que les personnes à mobilité réduite, en situation de handicap ou de dépendance avérée. Notre vocation est de faire en sorte que les gens restent chez eux le plus longtemps possible. Nous sommes l’interlocuteur unique, capable de gérer, de A à Z, l’ensemble du projet d’aménagement, quelles que soient les pièces concernées : salle de bains, cuisine, espace de circulation…. On aborde la problématique dans sa globalité. Par exemple, ça ne sert à rien de remplacer uniquement la baignoire par une douche si l’accès est à l’étage et que la personne a des difficultés à monter les escaliers… Notre rôle consiste à trouver les équipements adéquats, coordonner les bons installateurs, à réaliser les dossiers de financement… Nous accompagnons nos clients depuis la conception du projet jusqu’à la réalisation finale des travaux, partout en France.

Pourquoi avoir choisi le modèle de la franchise ?

Notre société est née en 2012 d’une histoire d’amitié entre Nicolas Saumont et moi-même. Pendant trois ans, je me suis occupé du développement commercial, de la communication, du marketing, tandis que mon associé supervisait les chantiers, la gestion des équipements, et des achats. Au bout de trois ans, nous avons souhaité dupliquer le modèle et la franchise nous est apparue comme la meilleure réponse à notre envie de développement, car elle permet d’associer des chefs d’entreprise indépendants, qui auront les moyens et le savoir-faire pour monter en puissance, via leur proximité avec le terrain.

La franchise vous apporte de la souplesse ?

Oui, car la duplication se fait d’une manière très rapide. Nous pouvons transmettre notre savoir de manière efficace et complète. Les chefs d’entreprise développent leur propre business localement, tandis que nous mettons toute notre énergie à leur apporter notre savoir-faire sur le concept pour satisfaire au mieux le client final. Derrière la force commerciale des franchisés, nous sécurisons les achats, nous bâtissons l’offre de produits pour toutes les pièces de l’habitat. Dom&vie compte à ce jour soixante-dix agences qui couvrent le territoire national. Et une vient d’ouvrir à la Réunion.

Comment recrutez-vous vos franchisés ?

L’expérience nous a appris que le seul fait de vouloir travailler dans le bien-être auprès des personnes âgées ne suffit pas. Ce qui est essentiel, c’est de vouloir entreprendre ! Nous souhaitons des candidats autonomes, qui aiment avant tout le commercial, avec un fort relationnel, une véritable empathie et un sens de l’organisation. Ils doivent être capables de mener leur projet de bout en bout, tout en entretenant de bonnes relations avec l’ensemble de leurs interlocuteurs. Historiquement, nous avons surtout attiré des salariés qui sont devenus chef d’entreprise. Et depuis un an et demi, nous voyons arriver de plus en plus de chefs d’entreprise voulant se diversifier car notre mission est pérenne, à fort potentiel, compte tenu du vieillissement de la population.

La crise du Covid a-t-elle eu des répercussions sur votre activité ?

De mars à mai 2020, nous avons stoppé toute activité. Mais nous ne sommes pas restés les bras croisés ! Nous avons profité de cette période pour développer un service clients, en interne, et une direction marketing digitale, avec un logiciel métier, à la fois CRM et gestion de projets : entre autres, l’idée était d’envoyer des contacts qualifiés à l’ensemble de nos franchisés, dès la sortie du confinement. Lorsque les gens ont commencé à ressortir, nous avons multiplié par huit notre demande entrante ! Nous faisions face, notamment, à de très nombreux retours d’hospitalisation. Le fait que nous ayons investi massivement sur de nouveaux outils en amont nous a permis de répondre à ce nouveau flux.

Quels sont vos projets actuels ?

Nous innovons en matière d’équipement, grâce à des nouvelles solutions qui s’installent plus rapidement, sans gros travaux. Tout en étant esthétiques, c’est très important ! Par ailleurs, nous multiplions les partenariats pour asseoir notre rôle sociétal : au-delà notre métier, nous souhaitons apporter le maximum de conseils à nos clients. Le fait de les orienter vers un partenaire ad hoc (portage de repas, service à la personne, associations spécialisées sur certaines pathologies…) pourra les aider à mieux vivre chez eux. Nous travaillons avec tous les acteurs du maintien à domicile. Aussi, la satisfaction de nos clients est primordiale, et c’est la raison pour laquelle nous avons digitalisé toute cette partie afin de recueillir leurs avis, leurs besoins, après notre intervention chez eux. Car ils peuvent toujours avoir d’autres demandes.

Justement, les besoins de vos clients évoluent-ils ?

Les mentalités ont progressé. Il y a dix ans, l’adaptation du logement était une option peu choisie par le grand âge. Aujourd’hui, les gens anticipent davantage leur maintien à domicile. D’ailleurs, notre cœur de cible avait 82 ans au début de notre activité. Désormais, il englobe une population âgée entre 70 et 72 ans. La prise de conscience est également visible chez les pouvoirs publics, les institutionnels. La prévention et l’information à ce sujet sont de plus en plus présentes.

Quelle est votre prochaine étape ?

Notre prochaine étape est de renforcer notre proximité avec les clients et de consolider notre présence sur le territoire français, grâce à des showrooms : nous souhaitons ouvrir des espaces de 80 m2, destinés à recevoir nos clients, pour leur présenter les solutions Dom&vie. Nous souhaitons qu’ils puissent toucher les équipements, découvrir des nouvelles fonctionnalités susceptibles de les aider dans leur quotidien. Ces espaces pourront aussi accueillir des événements regroupant, outre les clients, nos partenaires, les institutionnels, les pouvoirs publics… Ces antennes physiques, à vocation de présentation et de commercialisation, incarneront Dom&vie comme un maillon indispensable de la chaîne de la silver économie et du maintien à domicile.

©Dom&vie