Manecho - LSA

Kol

Kol

Kol, vins et spiritueux livrés en trente minutes !

25 juillet 2017

Caviste dématérialisé, KOL livre des vins et des spiritueux en trente minutes, nuit et jour, à température de dégustation. Sur Paris, en banlieue, mais aussi à Londres. Grâce à une plateforme accessible sur smartphone. La start-up travaille en direct avec les producteurs pour proposer une carte qualitative.

Qui ?

Peu de temps après leurs études au sein d’écoles de commerce, Baptiste Guez, Martin Gunther, et Pierre Nicolet lancent leur start-up, KOL, en octobre 2015. L’idée est de livrer de l’alcool à la demande, la nuit notamment. Qu’il s’agisse d’un spiritueux, d’un champagne ou d’une bonne bouteille de vin. Car ces amateurs de soirées entre amis se rendent compte qu’après une certaine heure, même à Paris, il est très difficile de trouver de l’alcool puisque les boutiques sont fermées. Aujourd’hui, une douzaine de salariés travaille au sein de leur entreprise.

Quoi ?

KOL achète la marchandise auprès de grandes marques (Pernod Ricard, Laurent Perrier…) et auprès de petits producteurs. Elle stocke les bouteilles dans deux caves à Paris. Sa flotte de coursiers — qui travaille exclusivement avec KOL — a pour mission de livrer les clients en moins de trente minutes. A Paris comme en proche banlieue. Un modèle qui lui permet de contrôler son activité de bout en bout. Le service est ouvert de 18 h à 5 heures du matin. Ses références se veulent qualitatives et évolutives. KOL est un caviste dématérialisé, depuis une plateforme accessible sur n’importe quel smartphone. Sa cible est constituée des 25 – 35 ans. Récemment, la start-up a levé 1 million d’euros pour se développer à Londres où elle a ouvert le même service qu’en France. KOL organise aussi des soirées dégustation en partenariat avec des lieux festifs pour animer son réseau et inviter les clients.

Et demain ?

KOL veut continuer à se faire connaître auprès des clients et développer sa base d’utilisateurs. En 2018, elle souhaiterait organiser une deuxième levée de fonds afin de dupliquer son modèle dans des grandes villes européennes, notamment en Allemagne. La digitalisation intéresse de plus en plus les grands distributeurs avec lesquels KOL pourrait aussi mettre en place des synergies.

©Kol